Chargement Évènements

La Poison

Gratuit

Détails

Début :
12 octobre / 22 h 00 min
Fin :
13 octobre / 0 h 00 min
Prix :
Gratuit
Catégorie d’Évènement:

Organisateur

Le Mur Oloron
Téléphone :
+33 5 59 39 40 24
E-mail :
sae@lemuroloron.com
Site Web :
http://lemuroloron.com/

Lieu

Le Mur Oloron
Place Georges Clemenceau
Oloron-Sainte-Marie, 64400 France
+ Google Map
Téléphone :
+33 5 59 39 40 24
Site Web :
http://lemuroloron.com/
La Poison art

Lâchez prise, et laissez vous contaminer par La Poison

Ce power trio électro-rock est en passe de devenir un véritable phénomène sur la scène française, servi par des concerts mémorables. La Poison, c’est son nom à conjuguer au féminin comme un remède aux pressions ambiantes, déborde d’une énergie euphorisante rarissime dont témoigne ce premier album. Voix magnétique, riffs incisifs, beats décapants

La Poison réussit la synthèse parfaite d’un rock sauvage et percutant, tendance garage/post-punk, avec une électro entêtante aux frontières de la new/cold wave. Le trio parisien ne souffre d’aucune équivalence sur la planète rock, ce qui justifie largement son caractère surnaturel. De là à parler de concept, il n’y a qu’à en remonter
l’histoire écrite par ces trois personnalités singulières aux styles multiples que sont Moon au chant, David à la batterie (Maximum Kouette, Maxi Monster Music Show) et Daniel à la guitare (Mano Negra, Mano Solo, Saez,Gaëtan Roussel…).

visuel-album-LaPoison

1er Album : LA POISON
26 Avril 2019
HYP / PIAS

En couple à la scène comme à la ville, Moon et David se sont lancés dans ce projet début 2016, dans un esprit Do It Yourself, à la recherche d’une formule musicale des plus addictives.

« Nous voulions revenir à l’idée de concert de rock, sans pour autant abandonner un côté original. » Explique le batteur qui y voyait aussi l’occasion d’explorer davantage les possibilités du homestudio installé dans leur appartement, en banlieue parisienne. « Je l’ai tout de suite envisagé comme un laboratoire, en utilisant toutes sortes de sons de
claviers, autant rythmiques que mélodiques. Au final, ils sonnaient de manière très chaleureuse et fonctionnaient bien avec la guitare et la batterie. »

Invité à en écouter les maquettes, Daniel Jamet adhère immédiatement au trio imaginé par le couple. « Nous voulions travailler ensemble depuis longtemps, car il est de la famille. » Raconte la chanteuse. « Il a complètement flashé sur le concept parce qu’il y trouvait une vraie place pour s’exprimer pleinement. Daniel a sublimé chaque riff à la guitare, en plus d’imputer des effets de claviers originaux. Nous avons vraiment fait un gros travail d’arrangements avec lui. »

Résolument anticonformiste, dopé par sa volonté de casser les codes, La Poison autoproduit en avril 2016 le clip du fiévreux électro-rockabilly « Smash You Up », dans lequel la chanteuse apparaît coiffée d’une perruque afro monumentale, telle une fabuleuse prêtresse humanoïde aux allures de kung fu geisha, à la croisée du manga et de la rock star, non sans rappeler les alter-egos de David Bowie (Ziggy Stardust, Thin White Duke…).

David et Daniel, respectivement rebaptisés Lars Sonik et Fugu Shima, ne sont pas en reste, vêtus en vert et noir, là où The White Stripes privilégiaient le rouge et blanc, comme The Hives le noir et blanc. « La Poison se veut l’antidote aux maux dont souffrent aujourd’hui les humains, car elle vient du futur et sait de quoi il sera fait ! Elle leur redonne espoir, mais les alerte aussi sur les dangers de l’utilisation à outrance des machines et des nouvelles technologies. » Poursuit Moon dont les textes vont prendre, au fil de l’écriture des chansons, la mesure de son personnage comme l’héroïne d’un roman d’anticipation ou de science-fiction.

live-clip-trio

Fort de son identité musicale et scénique unique, le trio donne ses premiers concerts fin 2016, de la Fête de l’Huma aux Bars en Trans, devant un public conquis par sa générosité. Produit par Bertrand Lacombe (Dombrance, DBFC), un EP 4 titres justement intitulé Antidote For Love sort en mars 2017, avec en extrait le second single « Shake It ! » au riff rock-rythm’n’blues, servi par un clip truffé de références cinématographiques.

« Les paroles résument bien le message de La Poison, à savoir inciter les gens à danser plutôt qu’à se taper dessus. » Sourit la chanteuse. Le groupe en profite pour enchaîner plus d’une trentaine de concerts partout en France, ainsi que des périodes de studio à Paris pour finaliser son album, à paraître sur le label HYP (Deportivo, Dominic Sonic, Emir Kusturica And The No Smoking Orchestra…).

Toujours enregistré avec Bertrand Lacombe à la console, l’éponyme La Poison s’ouvre sur le nouveau single « Super Hero », un titre irrésistible à l’inspiration salutaire taillé pour les dancefloors au bon souvenir des années 80. « Nous lui trouvions un petit côté Bronski Beat croisé avec une guitare à la Nile Rogers de Chic. » Confirme David, non sans renvoyer à l’électro-funk « Reach Out ».

Impossible aussi de ne pas penser à Blondie ou B-52’s. Au chant, Moon varie les registres avec des accents soul aussi chaleureux que rageurs (« The Last Train », « Mrs Jane », « Open Your Eyes »). « J’adore ce que dégage Lisa Kekaula des Bell Rays, mais j’aime aussi Amy Whinehouse, Björk ou Nina Hagen, des personnalités fortes et atypiques. » Précise-t-elle.

Les mélanges de sonorités rock et électro, soutenus par la batterie massive de David et la guitare survoltée de Daniel, évoquent tour à tour Kraftwerk (« 5.6.2169 »), The Podigy (« Black Pulses ») ou encore Devo (« Wanted Girl », « La Poison »), passant d’univers sombres à des ambiances clubbing, dansantes et lumineuses.

Consciente que l’époque n’est pas à la franche rigolade dans un monde en crise, La Poison procure ainsi un véritable électrochoc, propre à réveiller le super-héros qui est en chacun de nous.

Elle est l’élixir qui réchauffe les coeurs et rapproche les corps, invite à se faire du bien et à lâcher prise. Alors laissez-vous contaminer par sa musique afin de bâtir un monde meilleur. La Poison se consomme sans modération.

N’attendez pas qu’il soit trop tard pour écouter ce fantastique album, de toute urgence !


Contacts :
Label : HYP – 02 30 96 40 36 – hyp@label-hyp.com – www.hyp-label.com
Promo : Vicken Sayrin – 06 24 42 64 92 – vicken.sayrin@vscom.fr
Chloé Hohweiller – 06 08 78 96 76 – chloe@vscom.fr
Medias locaux : VS COM – 01 73 74 10 56 – promotion@vscom.fr
Concerts : 3 P’tit Tour – 02 99 67 63 31 – contact@3ptit-tour.com – www.3ptit-tour.com